AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

‹ LES TRIBUS DE L'EAU.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
• MISSIVES : 70
• PSEUDO : dote.
• AVATAR : mystère.
• CRÉDITS : (av) meraxes.

• ÂGE : mille et une vie.
• EMPLOI : divinité à plein temps, créateur de l'univers.

MessageSujet: ‹ LES TRIBUS DE L'EAU. Ven 14 Avr - 16:33


les tribus de l'eau

l'eau incarne le changement universel
la devise : loyauté et honneur.
les couleurs : une vague bleu dans un cercle azur.
le clan souverain : aucun souverain.
la capitale : la Cité de la Lune au Pôle Nord, le Pôle Sud se divise en plusieurs villages.
l'animal tutélaire : le poisson chat.
l'élément : l'eau.
« L'eau symbolise le changement et le mouvement, rien ne peut l'empêcher de couler et sa forme est multiple. Sous-estimer l'eau serait une grave erreur. »
— Ottö Pentaghast à ses enfants.
La Tribu de l'Eau est divisée en deux nations-états ; la Tribu de l'Eau du Pôle Nord, qui habite le Pôle Nord, et la Tribu de l'Eau du Pôle Sud. La Tribu de l'Eau est la demeure d'un ordre d'hommes et de femmes qui pratiquent la maîtrise de l'Eau, l'art mystique de l'hydrokinésie. Selon les sages du Feu, les maîtres de l'eau peuvent s'adapter à différentes situations facilement, étant donné qu'ils manipulent l'eau, l'« élément du changement.» La tribu du Pôle Nord possède une cité qui fait office de capitale. Constituée entièrement de glace travaillée par les maîtres de l'eau, elle porte le nom de Cité de la Lune (ou Moonlight.) Elle est à ce jour, le dernier bastion des maîtres de l'eau cherchant à vivre libre et sans la tyrannie et la persécution des maîtres du Feu. La Cité de la Lune a été érigée il y a fort longtemps par le Clan Pentaghast qui en est toujours à sa tête, mais ne gouverne pas comme un souverain, mais avec des sages et des conseillers. En dehors de cette cité qui est également le carrefour économique du Pôle Nord, quelques petits villages isolés jonchent le Pôle Nord. Ensuite, il y a la Tribu du Pôle Sud, qui ne possède pas de capitale, mais plusieurs villages avec un chef de clan à sa tête et qui vivent tous ensemble en s'aidant les uns des autres. Néanmoins, le village le plus important a toujours été O'Haka avec le clan des Lin à sa tête, pratiquant une puissante maîtrise de l'eau, sans oublier les mystiques maîtres du clan Mihtal, contrôlant l'eau et étant de grands guérisseurs. Malheureusement, les raids successifs lancés par la Nation du Feu, sous l'impulsion de la Maison Reyne ont semé le chaos et l'horreur. La glace fut tâchée du sang de trop nombreux maîtres de l'eau. La Pôle Sud est aujourd'hui, envahi et sous le joug de la Nation du Feu. Quelques villages se sont rendus, préférant limiter les dégâts pour ne pas subir le même sort que O'Haka qui fut brûlé avec sa chef, la vénérable Yan Lin, brûlée vive. Les maîtres de l'eau ont été chassés, assassinés pour la plupart et aujourd'hui, c'est le Gouverneur Tobias Reyne, frère de la reine Anora qui gouverne depuis son fort et assure la soumission du Pôle Sud et des villages encore debout.

Les membres des deux tribus ont typiquement les cheveux brun clair ou foncé, les yeux bleus et le teint bronzé/brun clair, néanmoins, la population se veut cosmopolite et diversifiée, regroupant différents ethnies car les tribus de l'eau se sont développées et mélangées entre eux au fil du temps. Néanmoins, les premiers hommes comme on le dit dans le jargon, avaient le teint de peau caramel, des cheveux foncés et des yeux sombres. De nombreux individus ont encore ses souches en eux et en héritent, mais la peau a eu tendance à s'éclaircir. On trouve même des individus avec des traits étirés et asiatiques, à l'image du Clan Lin.

L'emblème national de la Tribu de l'Eau est un cercle composé d'un croissant d'une lune décroissante et de trois lignes horizontales ondulantes représentant l'eau de l'océan. L'emblème représente la relation entre Tui et La, les Esprits de la Lune et de l'Ocean, qui vivent en parfaite harmonie l'un avec l'autre, comme le Yin et le Yang. Les croyances des tribus de l'Eau en la coopération pacifique entre les Quatre Nations découlent de la relation entre ces deux esprits, et cet idéal est en outre illustré sur l'insigne. Il est affiché sur le fanion de la tour de guet dans le petit village de la Tribu de l'Eau du Pôle Sud, et est commun dans l'architecture de la tribu de l'Eau du Pôle Nord. L'aspect de la Tribu de l'Eau est basé sur son élément correspondant, l'eau. Chacune des nations a sa propre couleur élémentaire, qui dans le cas des Tribus de l'Eau est le bleu. Au sein même des Tribus de l'Eau, on trouve des familles plus importantes les unes que les autres. Elles sont communément appelées des Clans et ont toutes, un emblème, une couleur (variante du bleu obligatoirement) et une devise. Les Clans étaient très nombreux dans le Pôle Sud, régnant chacun sur un village, le plus connu et admiré était le Clan des Lin, mais la guerre contre la Nation du Feu a eu raison de nombreux clans qui furent tout bonnement exterminés. Peu d'entre eux ont survécu au massacre, tandis qu'au Pôle Nord, un seul clan domine, celui des Pentaghast dans leur cité de glace.

Les membres des Tribus de l'eau défendent des valeurs communes. Ils ont un goût prononcé pour la liberté et la paix, n'appréciant pas le recourt à la violence. Ils apprécient les fêtes et l'artisanat, commerçant peu, ils fabriquent beaucoup avec les pauvres ressources qu'ils ont. Les armes, que cela soit des Tomahawk, des arcs et leurs flèches, des lances, des boomerangs, ils ont de l'habilité et du savoir dans les mains. Les femmes sont connues pour être gardé leur sang-froid à toute épreuve et sont douées dans l'art de la couture et de la médecine. On trouve les meilleurs guérisseurs parmi toutes les civilisations. Les hommes, quant à eux, sont des inventeurs nés, ils fabriquent de nombreuses choses et savent améliorer leur quotidien. Ce peuple est très ouvert au monde et sur les autres, il entretient d'excellentes relations avec les nomades de l'air par exemple, mais un tabou existe au sein de leur communauté, un tabou absolu dont personne ne parle et qui pourtant, est une source de guerre interne majeure depuis des siècles : la maîtrise du sang. Cette variante de la maîtrise de l'eau, initialement instaurée par Uldred du Clan Samson, désormais éteint, a conduit à un grand conflit au sein des Tribus de l'eau qui s'est terminé par l'extermination pure et simple des Samson, mais la maîtrise du sang est restée dans les moeurs et aujourd'hui, avec la guerre contre la Nation du Feu, la tabou a été brisé de nouveau par le Clan Mihtal.

La guerre, elle a été honteusement orchestrée par la Nation du Feu, conduisant le Pôle Sud à se faire envahir. Les maîtres de l'eau ont été traqués et assassinés en grande partie, notamment s'ils ne se soumettaient pas. La Nation du Feu a réduit en cendre le village de O'Haka et a fait du village de Takeo, le principal village encore debout, mais soumis à l'envahisseur. Les maîtres de l'eau qui ont refusé de se soumettre, de devenir des prisonniers, des jouets, ont été tués, mais certains ont réussi à fuir ! En effet, sous l'influence de Weiss Lin, des maîtres de l'eau se sont enfuis dans les dorsales de givre et ont fabriqué dans la glace, un refuge baptisé Eden. Ce refuge, ignoré de la Nation du Feu, représente un endroit où la liberté est encore présente dans le Pôle Sud et où dans l'ombre, la vengeance gronde, appelant au sang et à briser le tabou.
© DAWN OF THE ELEMENTS 2017





compte pnj, ne pas envoyer de MP.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• MISSIVES : 70
• PSEUDO : dote.
• AVATAR : mystère.
• CRÉDITS : (av) meraxes.

• ÂGE : mille et une vie.
• EMPLOI : divinité à plein temps, créateur de l'univers.

MessageSujet: Re: ‹ LES TRIBUS DE L'EAU. Sam 22 Avr - 15:12


le gouvernement politique

oublions les rivalités d'autrefois
« Faites taire cette stupide guerre, nulle tribu ne peut se prétendre supérieure à l'autre. Ensemble, c'est là, la clé de notre force. »
— Discours de l'Avatar Wengfû pour la paix entre les deux pôles.
Jadis, il y a fort longtemps de cela, les tribus de l'eau ne formaient qu'un seul grand peuple uni derrière un trône, celui du Roi ou de la Reine du Nord. Ce souverain régnait autrefois en maître absolu et était un puissant maître de l'eau du clan Benkeï. C'était au Pôle Nord et exclusivement là-haut que le souverain régnait, le Pôle Sud n'était, à cette époque, habité que par les animaux sauvages et quelques habitants, maîtres de l'eau ou individus sans maîtrise, ayant été exilés selon décret royal. La contestation commença à grandir quand le jeune roi Hama Benkeï, troisième du nom accéda au trône. Violent, impétueux et autoritaire, on le surnomma rapidement le le petit roi bouffon un peu partout au Pôle Nord et même au delà des frontières du peuple de l'eau. En effet, Hama Benkeï ordonna de nombreuses mises à mort et une majorité des maîtres de l'eau décidèrent de quitter le Pôle Nord pour investir le Pôle Sud et échapper ainsi, à la tyrannie absurde du roi. L'Avatar de cette époque était Wengfû, lui-même enfant des tribus des l'eau, mais il était encore en apprentissage pour maîtriser les autres éléments. Il assista donc impuissant, à cet exode.

Ainsi, le Pôle Sud servie de terre d'accueil à tous ceux souhaitent fuir le régime du jeune roi. Et bientôt, des petits villages commencèrent à sortir de terre et des chefs sont apparus, formant une communauté de différents dirigeants se mettant d'accord pour diriger chacun, leurs villages. Bien sûr, cela n'était pas au goût du jeune roi qui bientôt, ordonna le retour des exilés pour les juger, sous peine d'envoyer ses hommes, fidèles à son clan. Comme réponse, le Pôle Sud réclama son indépendance. La guerre commença alors et les deux pôles se sont affrontés sur les deux pôles et sur la mer durant de longues années, sept ans, très précisément. Cette guerre interne fut marquée par de nombreuses pertes et des coups bas en masse. Tout était bon pour affaiblir l'autre camp. Bientôt, on osa alors prendre le parti du Pôle Nord ou du Pôle Sud. Mais c'est ce-dernier qui chancela en premier. Le Pôle Sud était prêt à tomber et Hama, à gagner, promettant du sang et des têtes tranchées. C'est à ce moment là que l'Avatar Wengfû arriva, désormais Avatar complet, pour faire taire la guerre. Grâce à sa maîtrise de la vapeur, il arriva sans peine devant le roi Hama et lui ôta la vie sans une hésitation. Dernier représentant de son clan et sans héritier direct, le trône fut perdu. Wengfû s'occupa de réunir les deux pôles et décida avec une assemblée représentant les deux pôles, de séparer le Pôle Sud du Pôle Nord en faisant d'eux, deux états libres et séparés, mais ayant des moeurs et une culture commune. C'est ainsi que le Pôle Sud devint indépendant, constitué de différents petits villages avec des chefs de clans comme dirigeants, tandis que sa jumelle du Pôle Nord se concentra autour de la construction de la cité de la Lune comme unique bastion, sous l'impulsion du Clan Pentaghast.

Aujourd'hui, la situation est différente. Le Pôle Sud est tombé sous le joug de la Nation du Feu, la terre de glace a été souillée par le conflit et tâchée du sang de très nombreux maîtres de l'eau. Les clans ont tous, ou presque disparus à quelques exceptions. Le Pôle Sud est devenu une province annexée par la Nation du Feu sous la suzeraineté du gouverneur Tobias Reyne, frère de la Reine Anora. Un régime totalitaire et autoritaire a commencé. Le Pôle Nord quant à lui, apparaît comme le dernier bastion de la paix et de la liberté pour les maîtres de l'eau. La Cité de la Lune est libre, mais pour combien de temps ? Les habitants du Pôle Nord en appel au retour du roi et réclame Kohl Pentaghast comme nouveau Roi du Nord pour sortir du conflit, un rôle que l'homme ne semble pas prêt à accepter.
© DAWN OF THE ELEMENTS 2017





compte pnj, ne pas envoyer de MP.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• MISSIVES : 70
• PSEUDO : dote.
• AVATAR : mystère.
• CRÉDITS : (av) meraxes.

• ÂGE : mille et une vie.
• EMPLOI : divinité à plein temps, créateur de l'univers.

MessageSujet: Re: ‹ LES TRIBUS DE L'EAU. Sam 22 Avr - 15:13


le tabou ultime de la maîtrise du sang

une chanson de glace et de sang

« La maîtrise du sang offre le pouvoir, mais elle plonge son utilisateur dans une douce folie et une fascination morbide pour la mort. »
— la vénérable Yan Lin à propos de la maîtrise du sang.

Tabou ultime au sein des tribus de l'eau, mais également chez les autres peuples, la maîtrise du sang est un tabou qui est apparu avec le clan Samson qui aujourd'hui, n'existe plus. La maîtrise du sang est en effet possible uniquement pour les maîtres de l'eau, car dans le corps humain se trouve de l'eau en grande quantité, notamment dans le sang et une forte concentration ainsi que la capacité de garder son sang-froid permet aux plus talentueux des maîtres de recourir à cette discipline. En effet, on considère la maîtrise du sang comme un art abjecte et contre-nature puisque l'on soumet sa victime à sa propre volonté, contrôlant chacun de ses actes et faisant d'elle, sa marionnette. On peut ainsi la forcer à faire tout ce que l'on veut, mais encore faut-il avoir suffisamment de force physique et mentale, ainsi que d'énergie pour maintenir le contrôle. La maîtrise du sang est si dangereuse qu'elle peut même permettre de contrôler l'Avatar en personne, mais avec un temps très restreint et court cependant.

Ainsi, cette discipline sinistre fut l'oeuvre créée par le tristement célèbre maître de l'eau Uldred du clan Samson, vivant au Pôle Sud après la fin de la guerre d'indépendance (cf : voir l'annexe sur le gouvernement politique). Suite à la fin du conflit, son clan fut durement touché et pour le protéger, Uldred, ambitieux et vengeur dans l'âme, décida de trouver une technique unique, permettant d'assurer la protection des siens, car il était de ceux ne croyant pas à la paix entre les deux pôles. Uldred mis plus de deux ans pour parfaire sa technique. Il l'utilisa au début en secret sur des animaux sauvages, de simples renards polaires jusqu'aux ours et aux loups. Propriétaire d'une meute, il la sacrifia pour se plonger dans cette funèbre étude et le moment venu, enseigna cette discipline à son clan et rédigea dans des livres, comment l'utiliser. Bientôt, la maîtrise du sang ne resta plus un secret le Uldred l'imposa au sein de son village et ordonna aux autres villages de lui obéir, face à ce refus collectif, il utilisa la maîtrise du sang pour faire obéir les maîtres de l'eau et éliminer les plus révoltés. La volonté d'Uldred était limpide, s'accaparer un trône au Pôle Sud et envahir le Pôle Nord. La menace ne pouvait grandir d'avantage et le Clan Lin soutenu par le Clan Pentaghast décidèrent de lutter contre les Samsons et ses adeptes. Le conflit fut rapidement terminé grâce à l'aide de l'avatar Wengfû. Uldred fut tué et son clan également. La menace écartée ? Non. Uldred s'était arrangé pour dissimuler des livres parlant de sa maîtrise et eux, n'ont pas été détruits. Si, depuis cette époque, la maîtrise du sang est interdite et fait office d'un tabou, à tel point que l'on ne doit même pas en parler, la chute du Pôle Sud, par l'invasion de la Nation du Feu à ranimer ce désir de vengeance. Le Clan Mihtal et le Clan Lin en personne ont décidé de briser ce tabou, Weiss Lin est en possession d'un livre de Uldred et ne résiste pas à l'envie d'utiliser ce savoir interdit pour se venger, oui, mais à quel prix ? le tabou, une fois brisé, ne permet pas de revenir en arrière.

EDEN, LE DERNIER PARADIS DU PÔLE SUD • Eden est le nom donné communément par des maîtres de l'eau dirigé par Weiss Lin qui ont échappé au massacre du Pôle Sud lors de l'invasion orchestré par Tobias Reyne sur les ordres du Seigneur du Feu, Sozin. Ils se sont enfuis à dos de chiens-ours polaires et ont trouvé refuges dans les dorsales de givre. Déclarés morts, les maîtres de l'eau ont trouvé des grottes et des cavernes de glace, ils les ont aménagés et survivent ici, en cachette. Ils ont envoyé des missives pour demander de l'air au Pôle Nord qui n'a pas répondu pour l'heure. Eden est caché des regards, sa vie est difficile, mais la volonté de ces maîtres est grande. Weiss Lin, petite fille de la vénérable Yan Lin a pris les commandes et son souhait est simple, se venger et faire tomber la tête du serpent, à savoir le gouverneur Reyne. Pour cela, elle a décidé de briser l'interdit, la tentation de la maîtrise du sang est trop grande et en secret, elle partage cette discipline avec les survivants.
© DAWN OF THE ELEMENTS 2017





compte pnj, ne pas envoyer de MP.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• MISSIVES : 70
• PSEUDO : dote.
• AVATAR : mystère.
• CRÉDITS : (av) meraxes.

• ÂGE : mille et une vie.
• EMPLOI : divinité à plein temps, créateur de l'univers.

MessageSujet: Re: ‹ LES TRIBUS DE L'EAU. Sam 22 Avr - 15:13


les moeurs et la culture des tribus de l'eau

l'eau est l'élément du changement
« Notre culture, notre mode de vie, cela fait de nous un peuple à part entière. C'est toute la richesse des tribus de l'eau qui se reflètent dans nos actes. »
— Extrait du journal intime de l'ancien roi Adameus Benkeï II
Le Pôle Sud et le Pôle Nord partagent une culture commune basée autour de différentes valeurs comme l'égalité, le recherche de l'ingéniosité, la chasse et l'artisanat. Par son mode de vie et ses coutumes, les Tribus de l'Eau se distinguent des autres peuples et se veut singulièrement différent. C'est l'un des rares peuples où les hommes, comme les femmes, jouissent des mêmes droits et où l'armée n'existe pas, mais où les maîtres de l'eau agissent comme des gardiens, plutôt que des soldats.

la naissance, la mort, les prénoms et la majorité • La naissance d'une grande majorité d'enfants des tribus de l'eau se fait, de coutume, en hiver. En effet, on estime que c'est durant ces semaines que les maîtres de l'eau jouissent d'une bénédiction de la part des divinités de l'Océan et de la Lune et peuvent être plus puissants que les autres. Les enfants sont donc conçus dans cette optique. Il est relativement mal perçu d'avoir un enfant qui viendrait à naître durant les autres saisons, notamment en été. Quand un enfant vient au monde, la tradition veut, uniquement à la tribu du pôle sud, que le chef du village plonge intégralement quelques secondes, le corps de l'enfant dans un bassin d'eau tiède pour lui assurer la protection et l'union avec son élément. Par ailleurs, les prénoms donnés comportent majoritairement les lettres S, K, A et O. Au sein des tribus de l'eau, il n'est pas rare qu'un enfant porte le prénom d'un parent, car la notion d'héritage est importante. Par ailleurs, la mort est célébrée comme la fin d'un cycle et celui d'un nouveau. On fait partir sur une chaloupe le défunt pour ensuite brûler l'embarcation et laisser le tout sombrer dans les eaux glacées. Enfin, la majorité s'acquiert très tôt, contrairement aux autres peuples. On estime qu'un enfant devient adulte, garçon ou fille, dès l'âge de quatorze ans et peut donc entamer sa première chasse, rituel important qui met fin à l'âge de l'innocence.

l'apprentissage et l'éducation • L'éducation est la même dans les deux pôles. On envoie les enfants très jeunes dans la grande hutte, qui est une tente gigantesque au sein des tribus des Pôle Sud et une grande salle au sein de la cité de la lune, au Pôle Nord. Dans la grande hutte, les enfants vont suivre les enseignants d'un vénérable maître de l'eau (Yan Lin occupée cette fonction dans le sud avant sa mort brutale). Ce maître va leur enseigner différents savoirs, l'histoire de chaque peuple, l'art de créer et d'imaginer, de dessiner, de construire, savoir compter et lire bien sûr, ainsi que connaître le monde extérieur. Cela dure jusqu'à la majorité, à savoir quatorze ans. A partir de là, l'enfant devient adulte et fait sa première chasse. Une fois celle-ci terminée, il va devoir apprendre un métier et cela se passe de la façon suivante, tous les mois, les artisans et commerçants se réunissent avec les jeunes adultes qui proposent leurs services. Ce sont aux artisans et commerçants d'accepter et d'enseigner leurs savoirs. Le but est qu'un jour, ils puissent être indépendants.

la chasse et le dressage • La chasse et le dressage sont deux disciplines importantes au sein des deux pôles. On chasse très tôt chez les tribus de l'eau et on va chasser des animaux sauvages ainsi que pêcher. Le but est de se nourrir et non d'apprécier le meurtre d'animaux. La première chasse est importante chez un individu du peuple de l'eau. En effet, à quatorze ans, on offre à l'enfant une arme de son choix parmi un arc, une lance, un boomerang, un tomahawk etc (...) et c'est avec cette arme qu'il va devoir aller chasser seul et ramener sa première prise. Le but est de devenir mature et indépendant. Suite à cela, on va chasser en groupe, rarement seuls pour une question de sécurité. Les chasses peuvent durer une journée entière, voir plusieurs jours. D'autre part, le dressage occupe une place importante, notamment au sein du Pôle Nord. On dresse des meutes de loups, mais également des chiens-ours polaires pour aider à la chasse et se déplacer rapidement sur la banquise. D'un simple coup de sifflet, l'animal répondra à l'appel. L'art de dresser les animaux est reconnu partout dans le monde et au sein des quatre peuples.

les festivités communes • Là où les pôles partagent une culture commune, certaines festivités sont uniques au Sud comme au Nord. On trouve par exemple, exclusivement au sein du Pôle Nord, la célèbre fête de la reine des glaces. Cette fête qui se déroule le premier jour de l'hiver consiste à élire la plus talentueuse des jeunes maîtres de l'eau à venir. Pour cela, les femmes font une démonstration de leur talent devant un public au sein de la Cité de la Lune et le peuple va élire sa candidate favorite. Celle-ci aura son titre durant un an et sera la représentante de ces femmes. C'est un titre honorifique et une célébration très appréciée au Pôle Nord, tandis que dans le Sud, on célèbre la Danse de l'eau. Cet évènement se déroule durant la nuit du dernier jour de l'hiver et consiste à une célébration commune de tous les villages avec les jeunes maîtres de l'eau, ces-derniers vont danser autour de l'eau et offrir aux spectateurs, un magnifique jeu aquatique et mettre en avant tous leurs talents. Après cette démonstration, un banquet géant est partagé entre tous les habitations. Parmi les célébrations communes que les deux Pôles célèbres, la plus célèbre est sans aucun doute la Crémation. Elle se déroule le dernier jour du mois de novembre et consiste à brûler une immense statue de paille et de bois représentant le trône du Roi Hama Benkeï pour symboliser la fin de la guerre et la paix entre les deux pôles. La statue est immergée dans l'eau après avoir été partiellement brûlée. Tous les ans, la Crémation change et se déroule successivement dans le Pôle Nord puis dans le Pôle Sud. Les maîtres de l'eau font le voyage pour y assister.

les croyances communes • Les habitants des tribus de l'eau sont des croyants invétérés et pensent, à l'image des nomades de l'air, que le monde spirituel est d'une importance capitale, mais contrairement à ces derniers, ils ne vénèrent pas tous les esprits, mais uniquement deux. Il s'agit de Tui, l'Esprit de la Lune et de La, l'Esprit de l'Océan. Tui et La ont l'apparence de deux poissons chats qui tournent dans un cercle l'un dans l'autre de façon indéfini et ils symbolisent le Ying et le Yang. On ignore si les deux divinités existent concrètement, mais on raconte que Tui et La nagent dans les eaux profondes entre les deux pôles. Pour vénérer les deux divinités, la tradition exige des maîtres de l'eau qu'ils prient à chaque pleine lune pour les deux divinités et qu'ils déversent dans les eaux glacées, des fleurs en offrandes. La représentation de Tui et La a également un fort impact chez la communauté des tribus de l'eau. En effet, pour eux, la notion d'âmes soeurs est primordiale. On croit que chaque être est destiné à trouver son âme soeur. L'être qui lui est destiné. Ainsi, le divorce n'existe pas et la forme qui se rapproche le plus du mariage est l'union. Quand on décide de s'unir à quelqu'un, on le fait pour la vie et c'est le chef du clan qui doit approuver cette union. Une union se fait jusqu'à la mort et bien après, car on ne peut retrouver son âme soeur après. Le veuvage se veut donc une pratique très commune là-bas. La quête de l'âme soeur peut être si longue qu'il n'est pas rare de mourir avant de l'avoir trouvé.

les animaux domestiques • Peu d'animaux sont domestiqués par les tribus de l'eau malgré leur qualité indéniable dans ce domaine. On soutient même qu'un loup vaut au moins une dizaine de chiens de guerre du royaume de la terre, néanmoins, la pauvreté de la faune sur les glaciers rend la domestication limitée, mais d'une richesse incroyable. Ainsi, chez les tribus de l'eau, on a rapidement pris l'habitude de dresser les loups que cela soit des loups solitaires comme des meutes entières. Ils sont fidèles et obéissants. Les plus jeunes préfèrent la compagnie des rusées renards polaires, reconnus pour avoir la capacité de souffler des vents glacées depuis leur museau quand ils sentent le danger s'approcher. Leur sixième sens est très apprécié. Enfin, les chiens-ours polaires sont les plus célèbres et les plus craints des animaux domestiqués. Difficiles à apprivoiser, mais d'une loyauté sans faille, ils sont grands, imposants et peuvent faire de nombreux dégâts. Ils peuvent être montés et n'ont qu'un seul maître. De nombreux chiens-ours ont péri dans le Pôle Sud à cause de l'invasion de la Nation du Feu, mais ils ont causé également de nombreux dégâts parmi les maîtres du feu.

le style vestimentaire • Les vêtements de la Tribu de l'Eau sont des vêtements chauds pour se protéger des températures très basses. On porte généralement un anorak et des pantalons bleu mauve, avec ou sans fourrure blanche, des mitaines et des mukluks. Les hommes peuvent avoir les cheveux longs, aux épaules ou en queue-de-cheval (aussi appelée « queue-de-loup de guerrie r»). On dit que plus un homme à des longs cheveux, plus sa force est grande, car les guerriers ne se les coupent pas, sauf en cas de défaite. La chevelure est donc un accessoire important chez les hommes. Les femmes coiffent leurs cheveux en différents styles, parfois attachés avec de petites perles, certaines ont des mèches colorées dans leur chevelure et le maquillage est subtile et léger.
© DAWN OF THE ELEMENTS 2017





compte pnj, ne pas envoyer de MP.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ‹ LES TRIBUS DE L'EAU.

Revenir en haut Aller en bas

‹ LES TRIBUS DE L'EAU.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» 6. Les tribus Iskaar & Kovarii
» Massacres au Rwanda
» Là-bas, aux confins de l'Indu-Kush... une tribu qui résiste
» Les classes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAWN OF THE ELEMENTS :: • we are now the gods • :: les parchemins oubliés :: les annexes complémentaires-